La Classe Américaine, le grand détournement

Un mashup de doublage réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette.

« Si le film se révèle un véritable hommage au cinéma hollywoodien, il est également un rejeton de la culture punk. Tout y est : le do it yourself, l’attentat sonore et visuel et, l’air de rien, une charge politique contre la société du spectacle. » Gaël Martin, CINEMATRAQUE.

« Le Grand Détournement n’est pas seulement un pastiche des films hollywoodiens, une démonstration de comique de l’absurde à la Monty Python – c’est l’un des derniers grands moments de liberté de création à la télévision, qui s’adresse à l’intelligence du téléspectateur plutôt que …  » Gaël Martin, CINEMATRAQUE.

Vous en voulez plus ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s